Actualités du blog

babelio-min

Cher(e)s ami(e)s lecteurs et lectrices,

« Je tremble, ô matador » de Pedro Lemebel  a été une belle découverte grâce à Marie et aux  informations qu’elles nous a données
sur le contexte de cet ouvrage atypique et sur son auteur.

Notre prochaine rencontre se tiendra le lundi 10 septembre avec deux livres : 

- L’hibiscus pourpre, de Chimamanda Ngozi Adichie (Folio Gallimard, 2016)

- La tache, de Philip Roth (Folio Gallimard, 2004)

En attendant envoyez vos textes, vos critiques, vos commentaires…

Vous trouverez nos lectures de juin, rappels et suggestions dans les rubriques
« Articles récents », « Idées de lectures » et « Actualités du club »

Bel été à toutes et tous !

Corinne

product_9782070468812_195x320

413CC0swseL._SX302_BO1,204,203,200_

7 Commentaires

  1. Dominique

    8 mai 2018 à 16 h 17 min

    Bonjour à vous ,

    J’ai passé encore une fois un très agréable moment avec vous hier au soir,

    Je recommande vivement le film « Transit » de Christian Petzold , j ‘avais beaucoup aimé aussi
    Barbara et Phoenix , je suis ce réalisateur de près, il est particulièrement doué pour traiter de la politique
    à travers l’histoire de personnages ordinaires ou presque ,

    Bonne soirée, je file au cinéma,

    Dominique

    Répondre

  2. Dominique

    1 mai 2018 à 13 h 37 min

    Bonjour à vous ,

    Toute la semaine , l’émission l’heure bleue animée par Laure Adler sur France inter
    rend hommage à Françoise héritier , cette femme est pour moi la référence première pour penser

    « on ne naît pas femme , on le devient « de Simone de Beauvoir
    et Françoise Héritier ajoute « comme on ne naît pas homme on le devient »

    la lecture par Dominique Blanc d’un passage du livre « Le sel de la vie : lettre à un ami » paru aux Editions Odile Jacob
    ne m’a pas fait regretter le nom de notre Club de lecture .

    à très vite , lundi prochain,
    en attendant bonne fête du 1er Mai

    Dominique

    Répondre

  3. CHRISTIANE GAMBERINI

    30 avril 2018 à 11 h 19 min

    « je tremble ô matador » le personnage de ce recit est si touchant dans sa générosité qu’il m’a poursuivi longtemps aprés avoir refermé le livre . Merci d’avoir suggéré cet auteur Pedro Lemebel, outre le chili , l’univers décrit est assez singulier .

     » l’africain » voici une autre excellente suggestion de lecture merci Bernadette , j’avais quitté Le CLEZIO aprés la lecture « Diego et Frida  » intéréssant mais il me semblait que ce livre était un livre de commande . L’africain est un grand et court livre de ce grand ecrivain , je vais le faire circuler autour de moi .

    Répondre

  4. Nicolas Verry

    19 avril 2018 à 12 h 34 min

    J’ai lu un livre d’Eric Fottorino sur son père adoptif : « L’homme qui m’aimait tout bas ». J’aime assez ce qu’écrit Fottorino, romans, Mémoires ou essais, et je garde un bon souvenir de celui-ci : c’est sensible, sincère et vivant. Et bien écrit, je trouve.
    Je n’ai pas lu « Questions à mon père », où il s’agit de son père biologique qu’il a retrouvé sur le tard (je crois), mais j’ai bien envie de le lire.
    Le premier figure sur le lien Babelio fourni par Karine (que je remercie), mais pas le second. Quant au second lien il faut être abonné.
    Nicolas

    Répondre

  5. Marie

    16 avril 2018 à 19 h 57 min

    Je ne serai pas présente le 7 mai et partagerai mon opinion sur « Réparer les Vivants » par internet.
    Le second livre  » Je tremble, ô Matador » mérite d’avoir une place confortable aussi je vous propose une réflexion et présentation de l’auteur, Pedro Lemebel et du Chili des années 1970. A ma façon, al dente, vibrante et enthousiaste de vous faire partager mon amour pour ce livre. Seriez-vous d’accord pour le programmer à une date ultérieure afin que nous dégustions ensemble cet ouvrage bien particulier et que nous échangions nos impressions.

    Répondre

  6. Karine

    11 avril 2018 à 0 h 00 min

    Bonsoir,

    En suivant les deux liens ci-dessous, il y a de quoi alimenter les lectures sur le thème des relations père/fils :
    https://www.babelio.com/livres-/relation-pere-fils/8098
    https://booknode.com/pere_4938

    En ce qui concerne les lectures du mois, je remercie Véronique pour son invitation à lire « Le Dieu des petits riens » de Arundhati Roy. Ce livre traîne dans ma bibliothèque depuis des années sans que je me décide à l’en déloger. C’est chose faite et il va vite retrouver sa place dans les rayonnages au train où j’avance. je recommande sans réserve.

    A bientôt

    Karine

    Répondre

  7. Jean Marc Breyton

    10 avril 2018 à 21 h 15 min

    J’ai trouvé les Vivants place Clichy et suis ravi que ce sois écrit gros!

    Côté cinéma je déconseille La tête à l’envers vu aux Cinéastes..

    bien cordialement à tous JM

    Répondre

Laisser un commentaire